Logiciel d'audit et de révision pour commissaires aux comptes et experts comptables 

Home i-Audit Contrôle interne: identification et évaluation des contrôles

Contrôle interne: identification et évaluation des contrôles

L’évaluation d’un dispositif de contrôle interne passe nécessairement par l’identification et l’évaluation des contrôles. Cette étape consiste à analyser la conception des contrôles sans se préoccuper dans un premier temps de la permanence de leur fonctionnement.

i-Audit est organisé autour des notions de “processus” (Ventes, Achats, contrôles informatiques, etc.) et “sous-processus” (commandes, réceptions, etc.).

Chaque sous-processus présente une série d’objectifs de contrôles (à noter qu’un objectif de contrôle est souvent l’expression inversée d’un risque). Exemples :

  • Les factures sont-elles émises sur la base de prix et conditions de vente autorisés?
  • Les avoirs sont-ils correctement calculés et les ajustements qui en découlent correctement comptabilisés ?
  • Les encaissements sont-ils enregistrés sur la période où ils sont reçus?
  • Etc.

Pour chaque objectif de contrôle, la démarche de l’auditeur, du commissaire aux comptes ou de l’expert-comptable consistera à :

  • Indiquer un bref descriptif des contrôles mis en place par le client pour répondre à cet objectif de contrôle ;
  • Utiliser la liste des contrôles détaillés qui sont généralement mis en place pour l’objectif de contrôle. Il répondra par Oui, Non ou N/A en indiquant, s’il le souhaite, un commentaire personnalisé ;
  • Indiquer s’il le souhaite ses constats et ses recommandations qui serviront à générer automatiquement une « lettre de recommandations » à son client ;
  • Indiquer si le dispositif de contrôle mis en place par le client permet de répondre à l’objectif de contrôle visé ;
  • Et enfin, préciser le niveau du risque lié au contrôle par assertion.

Tout ceci est géré dans une démarche intégrée et intuitive. Une aide est proposée à chaque étape pour aider le commissaire aux comptes, l’expert-comptable ou leurs collaborateurs à poser les BONNES QUESTIONS au client.

Le professionnel pourra bien évidemment faire référence lors de la documentation de ses travaux et de ses conclusions à d’autres feuilles de travail qui figurent dans son dossier (narratifs, flow-charts, etc.).

i-Audit propose de surcroit plusieurs bibliothèques d’objectifs de contrôle et de contrôles. L’utilisateur (commissaire aux comptes, expert-comptable et leurs chefs ou directeurs de missions) restent seuls maîtres à bord. Ils peuvent utiliser les éléments proposés en standard ou aller puiser dans les bibliothèques pour mettre en place une démarche adaptée et enrichie.

N’hésitez pas à consulter le site dédié à au logiciel i-Audit

Et en images, ça donne quoi ?

 

 

 

 

 

 

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
© @Copyright AURAFI MANAGEMENT
credit
close
Facebook Icon